Introduction

Le surebet (pour valeur sûre) est un pari sûr à 100%, à l’aide d’un calcul mathématique simple basé sur la différence des deux ou trois meilleures cotes proposées (victoire, nul, défaite pour le résultat d’un match de football) chez deux ou trois bookmakers (ceux organisant les paris autour d’événements sportifs, autrement dit ici les sites web de paris) selon les disponibilités et le type d’événement sportif.

Cette pratique est totalement légale car elle ne nuit à personne, sauf sur l’évolution progressive des cotes. En effet, vous constaterez dans l’exemple d’illustration ci-dessous que, quelque soit votre profit, les bookmakers continuent de s’enrichir car vous gagnerez toujours sur un des bookmakers et vous perdrez toujours sur un à deux bookmakers sur les deux ou trois sur lesquels vous avez misé.

Des dizaines de milliers de surebets, répartis sur tous les bookmakers, sont profitables chaque jour. Cela signifie que des gains permanents sans risque au jour le jour sont envisageables. Des personnes ont même fait de cette activité très lucrative un travail à temps plein (ou partiel), à domicile, avec un salaire ou un complément de revenu proportionnel au montant des mises, à la quantité et à l’omniprésence sur les surebets.

Que vous soyez un opportuniste à l’affût des nouveaux business ou simplement curieux, découvrez comment un simple fait mathématique peut aussi aisément tourner à votre avantage !     

Démonstration

Sur deux à trois bookmakers où on trouve un événement sportif en commun, on divise 1 par la valeur de chaque cote d’un événement sportif que l’on additionne. Si la somme est inférieure à 1, c’est un surebet, soit un pari sans risque.

Nous trouvons un match de foot commun, Belgique-France, sur deux bookmakers, le A et le B, où nous soupçonnons un surebet.

  • Le bookmaker A propose : 1,3 (victoire Belgique) - 4,1 (match nul) - 4,3 (victoire France).
  • Le bookmaker B propose : 1,9 (victoire Belgique) - 3 (match nul) - 4,7 (victoire France).
Nous relevons les meilleures cotes des trois possibilités, les deux bookmakers confondus.
  • Calcul surebet <1 : (1/meilleure cote gagnante Belgique(ici, le bookmaker B)) + (1/meilleure cote d’un match nul(ici, le bookmaker A)) + (1/meilleure cote gagnante France(ici, le bookmaker B)).
  • Calcul surebet <1 : (1/1,9) + (1/4,1) + (1/4,7) = 0,526 + 0,244 + 0,213 = 0,983.

0,983 < 1 = surebet.

  • 100 / 1,9 = 53€ misé sur la victoire de Belgique du bookmaker B.
  • 100 / 4,1 = 24€ misé sur le match nul du bookmaker A.
  • 100 / 4,7 = 21€ misé sur la victoire de France du bookmaker B.

Total misé : 98€

Selon le résultat du match, vous obtenez les gains suivants :

  • Si la Belgique gagne : 53 x 1,9 = 100,7€ soit 5,7€ de gain sur le bookmaker B.
  • Si le match est nul : 24 x 4,1 = 98,4€ soit 3,4€ de gain sur le bookmaker A.
  • Si la France gagne : 21 x 4,7 = 98,7€ soit 3,7€ de gain sur le bookmaker B.

Le rendement de cet exemple sera entre 0,4 et 2,75%, soit de 0,4 à 2,7€ de gain pour une mise initiale de 98€. Ce profit ne tient pas compte des marges prises par certains bookmakers (voir point suivant).     

Les réels surebets

Dans le cas de surebets typiques (environ 65% d’entre eux), la moyenne par surebet s’échelonne autour de 2% et jusqu’à 20% de gains lors d’événements particuliers (souvent des matchs où il est difficile, pour les bookmakers, de départager les résultats probables et donc les cotes).

Or, d’après les statistiques d’Easysurebet (voir section “Outils” pour plus de détails à son sujet), il y en a des milliers répartis sur tous les bookmakers chaque jour. De quoi faire des mises de paris sportifs sur les bookmakers un travail à temps plein !

Attention toutefois aux points suivants :

  • Quelques bookmakers percoivent une commission sur les gains net, allant jusqu’à 5%, mais ils constituent une minorité. Pour ces cas particuliers, il est donc impératif d’intégrer ces pertes selon le bookmaker à vos gains selon le résultat du match.

    Dans l’exemple d’illustration (voir point précédent), supposons que le bookmaker A prend 3% de commission et le B 1% (arrondi au dixième). Nous avons estimé un minimum de 3,6% de gains dans ce surebet, or la plus grosse part de commission est de 3%, donc on est sûr de conserver un gain d’au moins 0,6%. Si la commission dépasse le % de gain minimum (par exemple 3,6% - 5% de commission), le “surebet” sera au minimum perdant sur la quote la moins rentable et n’est donc plus un pari sûr à 100% :

    • Si la Belgique gagne : 53 x 1,9 = 100,7€ - ( 1% * 100,7€) = 99,7€ (soit 4,7€ de gain).
    • Si le match est nul : 24 x 4,1 = 98,4€ - (3% * 98,4) = 95,5€ (soit 0,5€ de gain).
    • Si la France gagne : 21 x 4,7 = 98,7€ - (1% * 98,7) = 97,7€ (soit 2,7€ de gain).

    Soit entre 1 et 3% de pertes dûes aux commissions ou entre 1 et 2,9€ mais le surebet reste garanti avec 0,5 à 4,9% de gains (0,5 à 4,7€).

  • Les cotes changent très rapidemment. Ainsi, vérifiez toujours les cotes une dernière fois en rafraichissant la page de tous les bookmakers où il faut parier le surebet avant de miser définitivement. Si le surebet est nul ou perdant mais que vous avez déjà parié sur l’un d’entre eux, le mieux est encore de terminer vos mises pour minimiser les pertes (généralement faibles).

  • Enfin, les derniers paramètres à prendre en considération sont les frais de dépôt et de retrait. Ils diffèrent selon le bookmaker. Retenez que les transactions par l’e-currency Moneybookers sont habituellement gratuites. Moneybookers prélèvera seulement 0,5€ maximum sur le dépôt et 1,8€ si vous demandez un retrait de vos fonds Moneybookers sur votre compte en banque par virement (sans aucun autre frais caché).     

Sites de paris sportifs déconseillés

D’après l’expérience de deux années d’un parieur (la source n’est plus en ligne) et de témoignages sur des forums spécialisés (SOS Pronostics), certains bookmakers néfastes aux parieurs gagnants seraient à proscrire (limite basse de mise jusqu’à seulement quelques euros, clôture de compte) :

  • Goldvictory (Gold Victory) : clôture votre compte ou diminue fortement la limite maximale de votre mise. De plus, le parieur attend toujours le retrait de ses gains sur son compte.
  • Stanjames (Stan James) : clôture votre compte.
  • BetClic (Bet Clic) : diminue fortement la limite maximale de votre mise (entre 5 et 20€).
  • Paddypower (Paddy Power) : diminue fortement la limite maximale de votre mise.
  • Bwin (Bet Win) : diminue sensiblement la limite maximale de votre mise (entre 20 et 100€). Le support client ne lui répond pas par mail.
  • Expekt : diminue fortement la limite maximale de votre mise.
  • Canbet (Can Bet) : diminue fortement la limite maximale de votre mise. Le support client ne lui répond pas par mail.
  • BetUK (Bet UK) : diminue fortement la limite maximale de votre mise.
  • BetSafe (Bet Safe) : diminue fortement la limite maximale de votre mise.
  • Bet365 (Bet 365) : diminue fortement la limite maximale de votre mise (entre 5 et 10€).
  • Admiral : diminue fortement la limite maximale de votre mise (entre 10 et 30€).
  • Interwetten : diminue sensiblement la limite maximale de votre mise (entre 30 et 50€).
  • Sportingbet (Sporting Bet) : diminue sensiblement la limite maximale de votre mise (entre 20 et 100€).
  • Betway (Bet Way) : cotes erronées par rapport à celles indiquées sur les comparatifs.     

Sites de paris sportifs conseillés

Je mets à jour la liste et les liens d’affiliation au fur et à mesure.

Pour ceux qui aimeraient tracer leur chemin en solitaire, voici un TOP 5 des bookmakers offrant le plus de surebets (selon les stats d’Easysurebet) :

  • BetFair (Bet Fair) : si vous vous inscrivez et que vous souhaitez bénéficier de mon code de promotion pour l’avoir recommandé, à l’invite du formulaire “Possédez-vous un code de promotion ou un code « Recommandez et gagnez » ?”, merci de bien vouloir répondre par oui et d’entrer le code suivant : GKECGHAGD. Vous bénéficierez de 25£ (livres sterling) après en avoir misé l’équivalent. Attention, ce bookmaker prend une commission de 5% sur les gains nets, à déduire de vos surebets, mais c’est aussi celui qui en a le plus souvent.
  • BetDaq (Bet Daq)
  • IBetX (I Bet X)
  • WBX (World Bet Exchange)
  • Betsson : Attention : diminue fortement la limite maximale de votre mise. L’un des plus esthétiques et des plus agréables bookmakers à utiliser.

D’autres bookmakers régulièrement sollicités par les surebets :

  • Unibet : 50€ de bonus pour le football avec ce lien.
  • Pinnacles Sports : 10% de bonus de votre premier dépôt, jusqu’à 500$ maximum.
  • BetFred :  de bonus sur une mise équivalente, jusqu’à 50£.
  • GameBookers (Game Bookers) : 100% de bonus de votre premier dépôt, jusqu’à 30€ maximum.
  • Ladbrokes (Lad Brokes) : 10£ (livres sterling) offert pour l’équivalent misé.
  • Betus (Bet us) : 50% de bonus sur votre premier dépôt, 50% de bonus au rechargement.
  • IASbet : bonus à 3 paliers. Si vous déposez 50$ ou plus, entrez à l’inscription le code “FREEBET” et recevez un bonus de 100$. Si vous déposez 150$ ou plus, entrez le code “PLAYER” et recevez 20% de bonus sur votre premier dépôt, jusqu’à 200$ maximum. Si vous déposez 2000$ ou plus, entrez le code “HIGHROLLER” et recevez 15% de bonus sur votre premier dépôt, jusqu’à 1000$ maximum.
  • Sportingbet (Sporting Bet)Inscrivez vous et jouez chez Sportingbet, le numero un mondial des paris sportifs en ligne
  • Eurobet     

Outils

Il est pratiquement impossible de trouver des surebets sans avoir recours à un outil de détection de surebets. Ces sites utilisent des “robots” capables de détecter les cotes en temps réel de tous les événements sportifs de plusieurs bookmakers et de calculer automatiquement les surebets. Certains sont gratuits, d’autres payants (avec plus de bookmakers et une détection des surebets en temps réel). Ils vous proposeront aussi une calculatrice pour vous aider à répartir les mises selon l’investissement principal que vous définissez.

Remarque importante : La commission sur les gains nets de certains bookmaker est généralement incluse lorsqu’elle est clairement affichée sur les calculatrices, mais vérifiez bien, à l’aide des formules de cet article, si vous obtenez les mêmes résultats.

Si vous désirez vous lancer dans le surebet et vous inscrire sur plusieurs bookmakers, merci de bien vouloir passer, en remerciement du travail de recherche, de rédaction et de calcul de cet article, par mes liens d’affiliation (diponibles dans le point précédent) au lieu de ceux de ces outils. De plus, je sélectionne pour vous les meilleurs codes de promotion possibles pour obtenir les plus gros bonus. Si l’un d’entre eux n’est pas disponible dans ce billet, contactez-moi ou postez un commentaire afin que je rajoute et vous communique mon lien.

  • Surebet Detector (logiciel payant - 10 JOURS à 5€ avec le code FLOXIT - voir screenshots) :
    le système de détection de surebet le plus récent, au meilleur marché, francophone (lyonnais) et présenté sous la forme d’un logiciel personnalisable avec sa propre liste de bookmakers, promet une moyenne de 2% de profit par jour. 
    Le logiciel prend actuellement en charge une quinzaine de bookmakers. Le programme est vendu selon la durée de la licence : essai de 2 jours +8 avec le code “FLOXIT” à 5€, 1 semaine à 15€, 1 mois à 29€ et enfin 1 an à 199€. Le shareware semble déjà avoir un bon retour d’expérience utilisateur.

  • Surebet Calculator (logiciel payant - voir screenshots) :
    comme son nom l’indique déjà bien, cette calculatrice permet d’aller un peu plus loin dans les surebets en optimisant les mises et donc le rendement du surebet, de 2 à 20 mises. Le programme est francophone et c’est la seule et unique à le faire ! Explications par un exemple pratique ici. Prix: 29€. Si vous utilisez le programme, vous pouvez en remerciement entrer le code “FLOXIT”.

  • Bonus Extractor (logiciel payant) :
    comme vous avez pu le constater chez les bookmakers, des bonus sont offerts en guise de bienvenue à l’inscription, mais entre le flou virtuel et ce qui tombera dans votre poche, il y a un monde. Bonus Extractor vous aide à exploiter au mieux les bonus (freebets, paris remboursés, gratuits,…) en calculant pour vous les mises à placer. Explications par un exemple pratique ici. Prix: 49€. Si vous utilisez le programme, vous pouvez en remerciement entrer le code “FLOXIT”.

  • Betonvalue (Bet on value, anciennement Betbrain - en anglais - payant) :
    Vous avez la possibilité de trier les surebets au % de profit, de 0 à 5%. La calculatrice des mises pour les surebets tient compte des commissions prises sur les bookmakers. Ce que vous trouvez est donc du profit net pour vous après déduction de frais éventuels. La détection retardée de 20 minutes et limitée à quelques bookmakers coûte 10€ par mois, celle de 3 minutes avec l’accès à tous les bookmakers et des bourses est de 50€ et enfin 150€ pour une détection en temps réel, ce qui implique une activité très sérieuse et d’importants gains !

  • Oddstorm (Odd Storm - en anglais - gratuit) :
    limité aux profits inférieurs à 1% aux membres non-enregistrés, vous profiterez de surebets au profit supérieur en vous inscrivant gratuitement. Une vingtaine de bookmakers sont pris en compte et un système d’alarme par rapport au seuil de profit voulu est fixable. Les mises à jour semblent très rapides (quelques minutes), et le sont encore plus après inscription. De plus, ils vous indiquent clairement les fluctuations des cotes.

  • Pariez-gagnez.net (gratuit) :
    offre différents outils gratuits pour les paris sportifs, dont un détecteur de surebets sur 12 bookmakers. Très simple, il vous donne à titre indicatif ce que vous êtes sûr de gagner sur une mise de 100€. La détection automatique est mise à jour toutes les 10 minutes environ.

  • Oddsportal (Odds Portal - anglais - gratuit) :
    liste quelques surebets sur une vingtaine de bookmakers. Celui-ci a l’avantage de proposer des bookmakers plus exotiques et en l’occurence d’autres surebets potentiels.

  • WettPortal (Wett Portal - anglais - gratuit) :
    liste quelques surebets sur une vingtaine de bookmakers.

  • Easysurebet (Easy Surebet - payant) : (en maintenance depuis quelques mois…)
    un service uniquement payant mais entièrement francophone et très clair qui offre un abonnement de 5€ par jour (pour vous essayer), 25€ par semaine ou 75€ par mois, soit 2x moins coûteux que Betonvalue, ce qui est nettement meilleur marché. A l’instar, il y aura sensiblement moins de bookmakers.     

Historique des dernières éditions de l’article

  • Jeudi, 8 juillet 10 (majeure) : remplacement du détecteur nommé Betbrain par Betonvalue (nouveau site indépendant), avertissement sur Easysurebet (en maintenance depuis des lustres) et ajout des logiciels francophones de détection de surebet “Surebet Detector”, “Surebet Calculator” et “Bonus Extractor” avec un code avantageux “FLOXIT” associé aux programmes !
  • Mercredi, 12 août 09 (mineure) : ajout de sites déconseillés, ajout de BetFred et avertissement sur Betsson.
  • Vendredi, 7 août 09 (majeure) : remise en forme, ajout de sites déconseillés et d’outils de détection de surebets.