Introduction

C’est avec un certain plaisir que j’ouvre cette nouvelle rubrique, à l’attention de tous les internautes désirant trouver un petit complément de revenus sur internet.

Dans cette rubrique, j’aborderai plusieurs types de sites web convenant tantôt pour des webmasters, tantôt pour des particuliers, quelqu’ils soient et selon les moyens dont ils disposent et qu’ils accepteront d’investir (et donc de perdre).

J’ai 8 années de recherche lucratives sur internet derrière moi. J’ai eu l’occasion d’essayer de nombreux plans, dont la majeure partie, il faut bien l’avouer, se sont cassés la pipe ou ne rapportaient pas suffisamment pour y perdre son temps, mais d’autres qui génèrent toujours de l’argent jusqu’à ce jour : la publicité rémunérée par e-mail, à l’affichage, à la promotion ou à l’inscription (paid to click, paid to read, paid to sign up, paid to promote), les jeux gratuits rémunérés, affiliations, régies publicitaires (pour les webmasters), HYIP (High Yield Investment Program : Programme d’Investissement à Haut Taux), les projets de jeunes entrepreneurs avec constitution d’un capital collectif, etc.

Pour chaque type de business, au fur et à mesure des articles que je rédigerai, je vous reporterai au billet que vous lisez et que je mettrai à jour au fur et à mesure. J’y détaillerai les étapes prérequies pour commencer à générer simplement du profit.     

Présentations et prérequis des business

Les HYIPs (High Yield Investment Programs pour Programmes d’Investissement à Haut Taux)

Présentation

A la manière d’un investissement auprès d’une banque, où le taux est très faible mais de valeur relativement sûre, les programmes d’investissement fusent sur internet. Au moins un HYIP voit le jour au quotidien. Ces programmes offrent un taux souvent très haut.

Toutefois, plus de 90% de ces sites sont des arnaques. Ils paieront les membres le temps d’un cycle de rendement (souvent un ou quelques mois), et partiront ensuite en toute impunité, ne laissant aucune trace derrière eux. De ces 90%, probablement 89% d’entre eux prétendent faire du trading dans les marchés de change (FOREX). C’est à dire qu’ils jouent ou prétendent jouer votre argent en misant sur la fluctuation des devises (telles que l’euro et le dollar américain). Or, les meilleurs traders (opérateurs de marché ou plus communément courtiers en français) ne parviennent généralement pas à obtenir plus de 20% de rendement annuel. En réalité, ces HYIPs survivent sur la Toile au dépend de ses investisseurs et trichent bien souvent en payant leurs intérêts avec l’argent des nouveaux.

Note importante sur la définition péjorative du HYIP : ne vous fiez pas nécessairement aux contributions des définitions Wikipédia présentant tout site d’investissement à haut taux en ligne comme une arnaque (valable dans 90% des cas) car elles excluent la minorité de HYIPs sérieux, avec des plans plus réalistes, stables, souvent plus diversifiés que le trading et les marchés financiers et viables à très long terme. C’est de ces derniers dont je parle, que je recherche et vous présente le plus objectivement possible, bien qu’un facteur risque n’est jamais à exclure.

Je m’intéresse davantage aux 10% restants, ceux qui ne font pas spécialement des investissements très risqués comme le trading mais dans d’autres domaines plus originaux et intelligents (des innovations plus viables que les HYIPs traditionnels fortement risqués). Quelques HYIP vous assurent un risque proche du zéro, d’autres tiennent toujours au bout de 3 ans d’activité et plus. Plusieurs font effectivement du trading, mais pas exclusivement. Ils diversifient leurs investissements dans des marchés financiers ou en faisant par exemple de la gestion alternative (populaire sous le nom de Hedge Funds), un mode de gestion de portfeuille (ou “gestion d’actifs”) expert, très technique et très en vogue demandant des fonds très importants. Cette dernière, réservée autrefois à une élite d’investisseurs fortunés, est maintenant ouverte à toutes les bourses grâce à ces compagnies financières en ligne et à notre apport de fonds collectifs en tant d’investisseurs en ligne.

Pour les néophytes, la trouvaille de plans stables est comme la recherche d’une aiguille dans une botte de foin.

Je vous proposerai donc dans le blog ces quelques HYIPs que je considère stables et vous présenterai en détail chacun d’entre eux, à l’aide de différentes sources et de ma propre expérience dans ces investissements.

Un excellent guide sur les HYIPs est disponible sur le site HYIP.com    

Prérequis

Moyens de paiement

Heureusement, tous les HYIPs d’aujourd’hui partagent les mêmes moyens de paiement. En d’autres termes, il s’agit ici de moyens de paiement en ligne, ou e-currencies. Ceux qui connaissaient Paypal ou Moneybookers ne seront pas pris au dépourvu car ce sont les mêmes systèmes.

Les e-currency sont comme des comptes courants que vous pouvez alimenter par virement bancaire, par carte de crédit ou depuis un site qui vous rémunère et vous suggère ce moyen de règlement. Une fois alimenté, le solde de l’e-currency peut être dépensé immédiatement à l’aide d’un numéro d’identification ou de son adresse e-mail sur les sites qui acceptent ce moyen de règlement.

Voici la liste des e-currency les plus couramment proposées : PerfectMoney (je l’utilise, le recommande et le présente dans cet article), ECUmoney (encore récent et qui s’annonce prometteur), Liberty Reserve, StrictPay et SolidTrustPay. Quelques HYIPs acceptent aussi les virements mais moyennant parfois des frais et surtout des dépôts minimum élevés (1000$ ou plus).

La création d’un compte et ses frais de maintenance sont totalement gratuits, mais des frais sur les transactions varient selon l’e-currency. 

Je vous recommande mon article sur PerfectMoney, l’e-currency la plus populaire pour investir. Vous apprendrez comment l’alimenter, faire des transactions et vous épargner des frais si vous déposez moins de 1000$ et faites partie de mes filleuls sur un des sites d’investissement présentés dans ce blog.     

HYIPs conseillés

Les sites d’investissement ci-dessous ont été revus sur le blog et relèvent de mes recherches sur les critiques d’investisseurs sérieux anglophones et de mes propres investissements.

Historique des dernières éditions de l’article

  • Lundi, 19 octobre 09 (majeure) : complément d’informations au sujet des HYIPs et déplacement du contenu concernant l’e-currency PerfectMoney vers son article dédié.