Liens des téléchargements

Soutenez-moi en téléchargeant gratuitement la musique sur Airtist ! Des récompenses sont possibles pour ceux qui partageront les liens (voir la page “Me soutenir”). Merci d’avance !

Introduction

Le 24 février 2008, je rencontre une jeune fille de 17 ans et demi, Kathleen, sur le jeu de golf en ligne Pangya. Dans une mauvaise passe, suite à une rupture après une relation de longue date, je me confie à elle et c’est ainsi que nous faisons connaissance. Nos atomes crochus prendront vite le dessus pour que nous ne nous lassions plus l’un de l’autre, malgré un contact à distance.

Cette amitié grandissante, elle était sur le point de devenir majeure. Afin d’exprimer notre relation naissante et lui faire un cadeau, je décidai alors de lui écrire une poésie. Ensuite m’est venu l’idée de la chanter, et enfin, par la même occasion, de l’illustrer musicalement par une petite mélodie légère et guillerette, le poème étant de la même tournure (amusante et humoristique).     

Commentaire sur la composition

Je chantonnais la poésie écrite pour l’anniversaire de Kathleen à ma relecture, et ainsi est né la mélodie. J’en suis venu naturellement à cet air simplet mais sympathique, et je ne me suis pas inspiré ailleurs… Du moins, consciemment et dans ma plus pure innocence. Car, de fait, cette petite ballade a des airs au singe finement poilu de Nintendo, le jeu vidéo pas méconnu, Donkey Kong, sorti en 1981 sur les bornes arcades. La musique du thème de l’écran titre y ressemble fortement, excepté la fin, dans un rythme plus linéaire et avec un accord plus recherché que le miens. Mais il s’agit là d’une pure coïncidence.

La première version synthétique est adaptée pour la chanson, avec des temps de pause volontaires entre chaque couplet tandis que mon interprétation jouée au piano droit est écourtée et sans temps de pause.

Je baptise mon premier enregistrement audio et vidéo au piano en rejouant “Un Bon Anniversaire”, une chanson composée à l’origine pour les 18 ans de l’amie devenue, aujourd’hui, la femme de ma vie.

Cette musique lui est entièrement dédiée.

Je pianotais sur un synthétiseur depuis mes 8 ans et j’ai appris le piano et le solfège à l’académie de musique de Soignies, ma ville natale en Belgique, durant seulement deux années. Je joue donc plutôt en amateur, soyez donc indulgent. :)

Retrouvez la vidéo, la musique originale synthétisée et celle jouée sur mon piano dans la partie “Liens des téléchargements” en haut de ce billet. La chanson reste du domaine privé. ;)     

Matériels et logiciels utilisés

Première version synthétique

Ma première version a été réalisée synthétiquement, le 28 février 2008, à l’aide de l’éditeur de musique midi gratuit “Anvil Studio”.  La mélodie étant déjà dans ma tête, je l’ai très rapidement transposé note par note dans le programme. Ensuite, je l’ai très simplement meublé d’un accord et, le 1er mars, elle est prête à être chantée.

Le midi étant très laid de par ses instruments très kitsch et sans âme, j’ai utilisé une grande banque de sons de 25mo (au format SF2) préenregistrés d’un piano acoustique Steinway à la sonorité douce. J’en ignore tout le reste mais la qualité est très honorable et rajoute immédiatement une âme à la composition. Pour importer cette banque, l’écouter avec la musique midi et obtenir un rendu final en wave, j’ai utilisé le petit programme Audio Compositor qui a disparu de la Toile mais que vous retrouverez encore ici avec la dernière version 4.5 (en évaluation) dans les serveurs obscurs d’Archive.org (comme son nom l’indique, ce site archive le réseau des réseaux Internet en prenant des clichés chronologiques de chaque site et permet aussi l’hébergement gratuit de vos oeuvres).

Vous pouvez télécharger la version instrumentale dans la partie “Liens des téléchargements” en haut de ce billet. La chanson reste du domaine privé. ;)     

Musique jouée sur mon piano droit

Le 5 juillet 2008, je rejoue ce morceau sur mon piano droit. Légèrement désaccordé lors de l’enregistrement (et c’est pas donné un accordeur de piano!).

La vidéo de mauvaise qualité est dûe à l’utilisation d’une petite caméra portable utilisée pour cette première pièce. Les prochaines auront un meilleur rendu.

Pour ce qui est du montage vidéo, j’ai essayé le programme Adobe Premiere Pro ainsi que ses nombreux effets, mais je pense me tourner plutôt vers une solution moins gourmande en ressources, car mon vieux P-4 HT de 3Ghz, avec sa DDR 1ère génération de 2go, rendait son utilisation plutôt instable, avec de nombreux crashs (proportionnels à la longueur de la vidéo et à l’accumulation d’effets).

Si vous cherchez des informations sur le piano et l’équipement utilisé pour la partie sonore de cette pièce, l’enregistrement, la partie vidéo et son montage pour les prochains enregistrements, consultez l’article dédié suivant : “Piano et équipement utilisés pour mes enregistrements”.

Vous pouvez télécharger ce morceau, joué avec de vraies mains et de vraies erreurs humaines d’un vrai amateur sur un véritable instrument acoustique, dans la vraie partie “Liens des téléchargements” en haut de ce vrai billet. :-D     

Historique des dernières éditions de l’article