Liens de téléchargement

En écoutant ou en téléchargeant gratuitement la vidéo ou les musiques ci-dessous (excepté en streaming), vous donnez un coup de pouce au blog. Des récompenses sont possibles pour ceux qui partageront les liens (voir la page “Me soutenir”). Merci d’avance !

Introduction

Depuis environ 2001, j’ai découvert de nombreuses versions instrumentales et des remix de musiques de jeux Nintendo populaires. Et, comme dans le coeur de nombreux gamers ou de passionnés de musiques de jeux, je n’ai pas pu passer à côté des oeuvres musicales présentes dans la sagaFinal Fantasy”, dont le premier opus sortait sur la NES en 1987. Signées par le compositeur original Nobuo Uematsu, ce sont probablement les musiques de RPG les plus marquantes de toute l’histoire vidéoludique. Et pourtant, à cette époque, Final Fantasy était le “jeu de la dernière chance” pour son éditeur et équipe de développement, Square, devenu aujourd’hui une référence du jeu de rôle.

A partir de quelques musiques issus de différents FF (diminutif de Final Fantasy pour les intimes), je me suis vite empressé d’acquérir les albums des versions orchestrales (“20020220” pour Final Fantasy 2002.02.20) et exclusivement au piano (Final Fantasy Piano Collections). Puis vint le jour où mon dévolu se jeta sur “Terra” si bien que l’inspiration fit le reste sur le piano !     

L’origine de la musique et sa reprise officielle au piano

La musique est jouée dans la scène d’ouverture du jeu Final Fantasy 6 (renommé Final Fantasy 3 en Europe et aux Etats-Unis car Final Fantasy 2, 3 et 5 n’ont jamais quitté le pays du soleil levant), après une briève mise en bouche de l’histoire, dont voici un résumé Wikipédia :

Le jeu se déroule 1000 ans après l’ancienne Guerre de la Magie, dans laquelle les humains et des êtres magiques nommés Espers se sont combattus. La guerre s’est terminée, et désormais les humains et les Espers vivent séparément. Le pouvoir de la magie a été, depuis, presque entièrement oublié par les humains qui l’ont remplacé par la technologie. […]

Terra, sous l’influence d’une couronne d’esclavage qui lui enlève sa propre volonté, est envoyée accompagnée de deux soldats de l’Empire à la ville de Narshe pour inspecter un Esper congelé se trouvant dans les mines. […]

C’est au long de ce chemin enneigé menant à la ville de Narshe, dont la réalisation technique est faite avec le fameux mode 7 (utilisé notamment dans les circuits Super Mario Kart et F-Zero), que vous entendrez le thème de cette étrange fille; Terra.

Ultime opus de la Super Nintendo avant de se poursuivre sur Playstation, FF 6 est un des plus grands de la série, musicalement mémorable.

Vous pouvez télécharger la bande musicale originale de Final Fantasy 6 au format SPC natif de la SNES sur SnesMusic.org. Terra’s Theme est la piste 3 portant le nom “Awakening” (1’48”). Si vous avez le lecteur Winamp, il vous suffira d’installer le plugin SNESamp permettant de le lire, sinon d’un lecteur dédié comme SNES SPC700 Player.

Une magnifique interprétation au piano, arrangée par Shirou Satou et jouée par Reiko Nomura, a ensuite été retranscrite pour l’album Final Fantasy VI Piano Collections en tant que première piste sous le nom de “Terra”. Cette version très harmonique et sur une note un peu dramatique, puis sous un ton plus solennel, a été interprétée par de nombreux pianistes à travers la Toile.     

Commentaire sur l’arrangement

C’est le premier véritable arrangement personnel d’un jeu vidéo que je compose sur mon piano droit. Je le joue, le rejoue et le re-re-joue depuis quelques années. C’est d’ailleurs mon morceau favori pour le moment, et aussi celui que je maitrise le mieux. C’est donc tout naturellement le premier arrangement que j’enregistre.

L’introduction du morceau original est le refrain dans la plus haute octave, mais pour me rapprocher plus fidèlement de l’introduction de la musique du jeu, j’ai interprété la véritable introduction exlusivement pour l’enregistrement. C’est la seule partie que j’ai maîtrisé en une petite demi-heure avant de me lancer.

Contrairement à l’interprétation fidèle de Terra dans l’album de Final Fantasy VI Piano Collections, 15 ans plus tôt (le temps passe vite), de nombreux passages (les rallonges) sont issus d’arrangements personnels complètement inventés, ce qui fait l’originalité de cette version. J’ai aussi fortement simplifié le morceau, en qualité d’amateur. ;-) C’est pourquoi j’ai rajouté le “simple” à arrangement. Mais j’espère que vous apprécierez et que vous ressentirez les émotions que je souhaitais retranscrire, en particulier le passage de la plus haute à de plus basses octaves (de la droite à la gauche du clavier pour le dire autrement), où je rejoue la même mélodie avec des variantes qui s’enrichissent progressivement dans le morceau.

Ma version est particulièrement longue (une dizaine de minutes), mais avec beaucoup de nuances. Je me suis donné du mal à la jouer avec le moins d’erreurs possibles, même s’il en reste encore beaucoup dans la seconde partie de l’enregistrement. Vous écoutez plus précisément le 8ème enregistrement joué en entier et jugé comme plus ou moins réussi, après trois semaines de tentatives par séance de une à quelques heures, avec beaucoup de sueur et de nerfs à vif (pfiou…). J’espère que vous ne vous lasserez donc pas de l’écouter et/ou de la regarder. ;-)

Vous voulez en savoir plus sur la réalisation, le matériel et le piano ? Consultez l’article dédié : Piano et équipement utilisés pour mes enregistrements    

Historique des dernières éditions de l’article

  • Jeudi, 23 juillet (mineure) : meilleure compression du clip vidéo et disponibilité en deux versions : haute et bonne qualité - ajout d’un lien de streaming (Metacafe).