A toutes et à tous une bonne et heureuse nouvelle année.

Pour ma part, j’espère que le “vert” dans notre société grise et le “rose” dans les coeurs noircis prédomineront l’an 2010.

L’année 2009 a été relativement douloureuse de mon côté car elle a été semée d’embûches, de distances, de blessures et de conflits. Elle ne m’a pas apporté argent et travail (ce sera présenté plus tard, mais je suis intéressé par les fonctions de gestionnaire multimédia, illustrateur sonore, rédacteur en ligne et webmaster - CV en ligne), mais au moins de l’amour, mais malheureusement dans un mauvais contexte.

La fin de cette année a été un véritable soulagement : retourner à mes racines et espérer, moi et ma chérie, construire ce que l’on désirait au départ, sans s’autodémolir, avec une lueur d’espoir. Enfin, la nouvelle année en famille, les retrouvailles et la bonne ambiance qui y régnaient, malgré que je la commence malade, m’ont réchauffé le coeur.

D’ores et déjà, je peux vous annoncer l’arrivée d’articles de premier choix sur des interviews exclusives d’un jeune artiste compositeur talentueux et d’auteurs-fondateurs de l’expression du web de demain. Je les soutiens à 200% et souhaite leur apporter au minimum une bonne visibilité sur les réseaux sociaux et flux auxquels mes articles sont relayés. Des dossiers critiques sur des centres de loisirs suivront dès que j’aurai le temps (et la motivation nécessaire !). Bref, tout un programme qui plaira ou non à certains d’entre vous, j’en suis convaincu.

Le bilan de l’année 2009 au niveau du blog, depuis sa naissance jusqu’à maintenant, est plutôt prometteur, mais très calme pour le moment. En effet, d’après mes stats Piwik, vous êtes un peu plus d’une dizaine de visiteurs à consulter quotidiennement au moins un article. Compte tenu de la variété et de la fréquence des articles, je ne m’attendais pas à fidéliser la majorité de mes lecteurs. J’ai créé ce blog avant tout pour partager un savoir (geek mais pas uniquement) et en soigner sa présentation. J’ai privilégié la qualité à la quantité et j’espère que vous l’aurez ressenti. Mais, par avance, je suis désolé de ne pas être aussi prolifique que mes confrères les blogueurs. Toutefois, je demeure toujours bien présent et je vous encourage, si l’un des sujets abordés vous a plu, à me suivre, que ça soit par flux ou via Twitter par exemple, et à rendre éventuellement vos feedbacks.

Je remercie mes proches, ma famille et ma petite femme pour leur soutien et souhaite à tous la pareille afin de bien réussir l’an 2010, un chiffre qui respire le futur et, je l’espère, de nombreuses innovations techniques, technologiques (et végétales) en faveur de la santé planétaire et humanitaire. Ce sont, avec nos siens, nos biens les plus précieux.

Je vous renouvelle tous mes voeux de nouvel an !

Bonne année !