Aujourd’hui, exceptionnellement, je consacre un petit article pour souhaiter un bon anniversaire à mon père, du très haut de ses 57 ans !

Avec ma mère, mon père a nourri ma passion pour les nouvelles technologies, l’informatique, le piano, les Ghibli, … la France? Tant au niveau financier qu’à travers des sorties, notamment des journées portes ouvertes à Bruxelles consacrées aux dernières nouveautés technologiques, la conférence d’Isao Takahata (réalisateur de grands films d’animation japonais au sein du studio Ghibli, tels que le Tombeau des Lucioles), et j’en passe beaucoup, il m’a ouvert la porte à de nombreux événements exceptionnels.

Il m’a également soutenu tout au long de mon parcours scolaire et m’a permis d’élargir mes connaissances, tant informatiques que vidéoludiques. Il m’est souvent venu en aide dans ma vie professionnelle, pour la recherche de stages (extrêmement pénible pour les étudiants, encore pire en cette période de crise, et je ne parle même pas des jeunes demandeurs d’emploi…), de documentations pour des travaux ou simplement susceptibles de m’intéresser.

L’esprit ouvert et à la façon d’un ami, il s’est toujours intéressé de près ou de loin à ce que j’ai pu faire, aussi bien dans les activités de ma vie quotidienne que sur la Toile. Il a toujours persévéré dans ses longues conversations d’histoire et ses multiples références diverses et variées dans différents domaines, en vue de nous éveiller à ses propres centres d’intérêts. Par la même voie, il nous partage sa science.

Il m’a permis de faire d’assez longs voyages à travers la France et de rencontrer ma future femme. Et aujourd’hui encore, il contribue énormément à ma vie indépendante en studio, dans l’espoir de trouver employeur et emploi, je l’espère, à la hauteur de mes mérites.

Sans lui, beaucoup de rêves, voire mon destin entier, auraient pris un chemin radicalement différent. J’aurais encore tout à découvrir, tout à acquérir et je serais probablement toujours seul. Vous n’auriez pas non plus la chance d’écouter mes vidéos dans une aussi bonne qualité sonore si je n’avais pas trouvé un excellent job, grâce à lui, pour m’acheter le matériel adéquat.

…et cette liste pourrait durer pendant encore très longtemps. J’aurai encore beaucoup d’éloges à vous transmettre de ma mère. Alors, à toi jaune père, de Clermont-Ferrand France à Soignies Belgique (bientôt un seul et même pays héhé), un bon et heureux anniversaire, en te souhaitant encore une très longue souveraineté sur ton petit empire !