Aujourd’hui, j’apprends une triste nouvelle de mes parents…

Je ne saurai probablement jamais précisément ce qui lui est arrivé, alors qu’il était plein de vie lors de mon séjour chez mes parents, il y a de ça quelques semaines. Intoxication, maladie ou de vieillesse? La troisième hypothèse me parait la moins probable. Je le voyais bien parti sur sa troisième année, un Roborovski pouvant vivre jusqu’à 3 ans et demi, voire 4 ans (le record de longévité chez les hamsters). Le plus frustrant dans l’histoire est de ne pas avoir été là pour m’en rendre compte et peut être agir au bon moment.

Dans tous les cas, Paku, c’était le nom donné par “son parrain”, mon ami Donahu (venant de “grignoter” en japonais), a eu une belle vie dans sa cage luxueuse à trois étages, avec des tapis en lin pour son nid, le meilleur compromis de litière de chanvre, une roue commandée au Japon (pas celle d’origine avec la cage, présente sur la photo), silencieuse mais efficace, adaptée pour les hamsters de son gabarit et achetée sur eBay, des jouets en bois qu’il rongeait avec plaisir, des bains de sable comme il en trouve dans son milieu naturel, dans les steppes et les zones désertiques de Mongolie, et dans lesquels il faisait des roulades pour la plus grande joie de tous, des graines équilibrées et des fruits et légumes que ma mère lui offrait occasionnellement… Et j’avais encore prévu de lui commander peut être une seconde roue à rajouter dans l’un de ses étages, afin de lui offrir encore davantage de diversité dans ses loisirs quotidiens.

Paku est aussi arrivé dans mes moments de solitude les plus durs. Son unique présence était déjà un réconfort. Le voilà parti comme moi maintenant de ma première demeure, mais beaucoup plus loin, au Paradis désertique des roues, là où les hamsters ne fatiguent jamais et ne cessent jamais de faire la roue, de se rouler dans le sable ou encore de grignoter quelques graines et autres fruits géants. Bref, un Paradis où tout “roule” éternellement !

Profitez bien de vos animaux de compagnie et n’oubliez jamais que c’est un être vivant et qu’il mérite un minimum de confort et de bien-être pour s’épanouir. Les roborovskis, comme tout hamster et cobaye, sont trop souvent considérés comme “jouets vivants” pour les enfants, maltraités dans une cage trop étroite, avec parfois du très mauvais matériel et une alimentation malsaine. Hors, les roborovskis, malgré leur taille, ont justement besoin de plus d’espace. Avec les prix de grandes cages que l’on trouve sur internet, dans des grandes boutiques animalières en ligne (je recommande le site Zoo Plus), il n’y a plus vraiment d’excuse, d’autant plus qu’un roborovski ne demande pas beaucoup d’entretien ni beaucoup d’alimentation pour une vie de grand spectacle, dans la joie et la bonne humeur.

Pour plus de renseignements sur les rongeurs (cage, litière, alimentation, apprivoisement, …), je conseille le site communautaire Cobayes et Hamsters, malgré la mise en “lecture seule” du forum.

Repose en paix Paku…